Lab numerev
Lab numerev

numerev est également un programme de recherche scientifique

Les plateformes numériques scientifiques comme architectures de confiance: entre technique et pratiques

Olivier GLASSEY 

Résumé : Les plateformes numériques constituent, sous différentes formes, un adjuvant technique aux pratiques scientifiques de plus en plus répandu. Au-delà du constat de cette tendance lourde, il convient de considérer les variantes de ces dispositifs en s’intéressant aux processus sociotechniques que leur architecture offre et parfois impose. La présentation propose d’examiner ces spécificités à partir d’un ingrédient clef des échanges en ligne : les modalités d’établissement de la confiance.  En revisitant ces modalités sous l’angle des théories de la confiance (Simmel, 1999 ; Luhmann, 2006 ; Ogien et Quéré, 2006) l’idée est de réfléchir à ces outils non pas sur la base unique de leurs fonctionnalités techniques mais, plus fondamentalement, à partir des enjeux de coproduction de sens entre chercheurs qu’ils privilégient.

Olivier Glassey est maître d'enseigenement et de recherche en sociologie à l'Université de Lausanne. Il fait partie de l'Observatoire Science Politique et Société (OSPS), membre du Laboratoire d'études des sciences et des techniques (STS-Lab) et du Laboratoire des cultures et humanités digitales (LaDHUL).

Références citées :

Luhmann Niklas, La confiance. Un mécanisme de réduction de la complexité sociale, Paris, Economica, coll. « Études sociologiques », 2006.
Ogien Albert et Quéré Louis (dir.), Les moments de la confiance. Connaissance, affects et engagements, Paris, Economica, coll. « Études sociologiques », 2006.
Georg Simmel, Sociologie. Etude sur les formes de la socialisation, PUF, 1999.
Programme - équipe
Une équipe plurielle

L'équipe numerev est composée d'ingérieurs d'étude, de développeurs informatique, de professionnels de l'information scientifique et technique, d'enseignants-chercheurs de différentes disciplines, tous à la recherche et à l'écoute des pratiques, besoins et attentes des acteurs de la sphère scientifique et réunis par cette envie de co-construire un dispositif socio-numérique contribuant à la bibliodiversité française dans une optique de science ouverte.

Le programme de recherche

Né de l'association entre Lise Verlaet (LERASS-Céric) et la MSH-Sud, NumeRev est un projet de portail interdisciplinaire de ressources scientifiques numériques qui se donne notamment pour mission d'être un incubateur scientifique et un vecteur privilégié de science ouverte (open science ou open research).

La concomitance des Humanités Numériques et du Libre Accès a globalement bouleversé le secteur de l’édition scientifique. En France, cela a favorisé l’émergence de plateformes telles que HAL, OpenEdition, Cairn.info, d’infrastructures comme Huma-Num, lesquelles forment des dispositifs informationnels incontournables pour les chercheurs en Sciences Humaines et Sociales. 

Dans les faits, cela s’est également traduit par l’essor d’une offre polymorphe, tant du point de vue des porteurs de projets (secteur public, privé ou coopération), que de celui des politiques éditoriales (portail de ressources, archives ouvertes, préprint, etc.), que de celui des politiques de diffusion (accès gratuit, subventionné, commercial ou hybride).

Le projet NumeRev entend s'inscrire dans cette dynamique, tout en proposant un cadre afin de la discuter, de la compléter là où des apories sont constatées, et de l’approfondir là où les outils actuels du numérique offrent de nouveaux horizons.

Logo pied de page
Accéder au site du CNRS
Accéder au site de l'université Paul-Valéry Montpellier 3
Accéder au site de la Région Occitanie
Accéder au site Montpellier Méditerranée Métropole
Accéder au site du LERASS
Logo-numerev-baspage

Catalyseur de science ouverte

Recevoir la newsletter

 

 

logo mshsud horizontal

© 2016-2021 numerev - MSH-Sud