Numerev / MATE-SHS - Dans les coulisses des e-infrastructures européennes en SHS : rôle et opportunités pour les acteurs de la recherche - Francesca FRONTINI

 Inscriptions closes
MATE-SHS
Catégorie
Conférence
Date
jeudi 19 novembre 2020 13:20

Dans les coulisses des e-infrastructures européennes en Shs : rôle et opportunités pour les acteurs de la recherche (ingénieurs et chercheurs)

Francesca Frontini 

La composante technologique prend une dimension de jour en jour plus importante en LLASHS. Les projets de recherche sont de plus en plus nombreux à mobiliser de gros volumes de données exigeant des services adaptés garants de formes de méthodologies augmentées (exploitation, interopérabilité, accessibilité, archivage).

Afin de partager les savoirs et de garantir l'interopérabilité et la préservation à long terme de ces ressources et services, de grandes infrastructures informatiques se mettent en place aux niveaux national et international. Dans cette présentation, vous allez découvrir le panorama, en la matière, des e-infrastructures et des grands projets européens à caractère infrastructurel, avec un accent particulier sur les technologies utilisées, les principaux services offerts, et les aspects les plus intéressants en termes de synergie entre approches et disciplines différentes.

La présentation portera sur des ERICs (European Research Infrastructure Consortium) établis, comme CLARIN et DARIAH, et sur des projets récents ou en cours de développement, comme PARTHENOS, SSHOC, ELEXIS et TRIPLE. Concernant les aspects techniques, on abordera les questions liées au dépôt, au stockage, à l’identification (sigle sign on), aux formats et choix des métadonnées et de modélisation formelle, à la recherche fédérée des sources. Nous soulignerons en particulier l'interaction de ces projets avec les infrastructures nationales, notamment Huma-Num, ainsi qu’avec la récemment constituée European Open Science Cloud (EOSC).

La présentation aura une visée pratique, avec l'objectif de fournir des indications concrètes aux acteurs de la recherche (chercheurs, ingénieurs...) qui souhaitent participer à ces initiatives et aux groupes de travail qui les animent, ou plus largement favoriser l’accès des chercheurs français aux nombreux services et opportunités offerts.

 

Après une thèse en Linguistique de corpus, Francesca Frontini intègre l’Institut de Linguistique Computationnelle du CNR de Pise (Italie) où elle se specialise dans le domaine des ressources et technologies de langage en travaillant à plusieurs projets européens. En 2014-2015, elle obtient la bourse “Fernand Braudel” de la MSH Paris et passe 9 mois au Labex OBVIL, en développant des projets au croisement entre TAL et Humanités Numériques. De retour à Pise, elle collabore à la constitution du consortium national italien de l’infrastructure CLARIN, dédiée aux ressources linguistiques, où elle représente l'Italie au sein du comité des centres. De 2016 à 2020, elle est maître de conférences en Linguistique Informatique à l’Université Paul-Valéry de Montpellier et membre du Laboratoire Praxiling, ambassadrice de CLARIN et membre du comité de pilotage de CLARIN France, en collaboration avec la TGIR Huma-Num. Depuis septembre 2020, Francesca Frontini a rejoint Instituto di Linguista Computazionale, Consiglio Nazionale delle Ricerche. Parmi les projets en cours, le projet Nénufar, l’outil d’annotation d’editions numériques REDEN, le projet MeDo.  Ses intérêts de recherche portent en particulier sur les pratiques de création, d'annotation, de standardisation, de documentation et de préservation des données linguistiques. Elle est membre du comité de pilotage du projet MSH CommonData.